Comptabilité : comment déterminer sa rémunération ?

Publié le : 11 juin 20214 mins de lecture

Pour déterminer une rémunération, il faut prendre en considération quelques points. Vous devez savoir que le salaire de base doit être supérieur au Smic brut horaire. Ensuite, vous devez ajouter les divers avantages et primes. Pour calculer le montant net touché par l’employé, il faut le déduire avec l’impôt sur le revenu, l’assurance sociale, …

Tout savoir sur la détermination d’une rémunération

Le montant d’un salaire peut être fixé entre un employeur et un salarié. Toutefois, il est crucial de mettre en avant le respect de la liberté contractuelle. L’employeur doit respecter le montant minimum imposé par la législation. Les dispositions liées aux heures supplémentaires doivent être aussi respectées. La rémunération est composée de plusieurs éléments. Il faut tenir compte du montant de base et des différents compléments. La rémunération de base est considérée comme étant une rémunération stable versée. Il doit faire l’objet d’un travail fourni. Notez que le salaire de base est fixé suivant les ententes avec l’employeur. Certaines rémunérations peuvent être variables. Vous devez savoir que le montant net qu’un employeur doit payer est différent du salaire brut. 

Fixer une rémunération en suivant les règles comptables

Pendant l’entretien, sachez que l’employeur fait référence au salaire brut. Le montant indiqué comporte les cotisations sociales dans le but de financer la sécurité sociale. Vous devez noter que le salaire net est considéré comme étant le montant touché par l’employé après la déduction des différentes retenues et l’impôt sur le revenu de l’Etat. Il s’agit, ainsi, de la rémunération brute déduite de l’impôt sur le revenu, l’assurance sociale, les cotisations sociales et l’assurance maladie. L’impôt sur le revenu dépend du niveau de salaire de chaque salarié et des tranches d’imposition. 

Définir correctement une rémunération

En somme, le SMB (Salaire Mensuel de Base) est la rémunération prévue par le contrat de travail. C’est le revenu fixé par l’employeur et le salarié à travers un contrat à base forfaitaire ou à temps plein. En général, il est égal à la multiplication de la rémunération horaire brute et le nombre d’heures travaillées pendant un mois avec 35 heures par semaine. Pour certains cadres et certains postes administratifs, le salaire de base est fixé selon les appointements. De toute évidence, il doit être supérieur au Smic. N’oubliez pas qu’il ne peut pas être modifié d’un mois à l’autre. La rémunération de base n’inclut pas encore les avantages sociaux, les indemnités, les primes, les avantages en nature, …

Les raisons de considérer une captive de financement comme un outil stratégique incontournable
Startup, externaliser sa comptabilité est une bonne solution

Plan du site